Comment vendre Neuve une étoile d'Occasion.

Recette: Fabriquez votre Quasar  Hello !

 
Jacques Moret-Bailly nous propose la recette suivante :


Étoile d'occasion

 

 
Ingrédients:

  • Une vieille étoile bien usée (10km de diamètre), mais encore la masse du Soleil.

    • Un nuage d'hydrogène; sale ? C'est bon.

    • Un entremetteur : il excite l'hydrogène, cet hydrogène excité incite un couple de rayons lumineux à s'embrasser, puis à poursuivre leur chemin comme si rien n'était arrivé. Mais le rayon visible a rougi, alors que le rayon thermique se sent plus chaud.

 


Source: Chandra

 

Au travail !

Mettre l'étoile dans le nuage. Elle en est toute regaillardie, avalant l'hydrogène qui se fracasse sur elle en la chauffant à plus de 1 000 000 K : elle devient un “accretor”.
Ne vous étonnez pas: les accretors, appelés en anglais “accreting neutron stars” sont des constructions de théoriciens qu'on n'a jamais vues.
Votre étoile crache des rayons X, de l'ultra violet, etc.


Arp 105
(SourceCFHT)


Le quasar est en bas et
 à droite de la galaxie principale
 

 Et le nuage ?

En se précipitant sur l'étoile il se densifie plus qu'une vraie atmosphère. Au quasi contact de l'étoile, il est très chaud, ses atomes s'ionisent énergiquement, plus d'hydrogène, mais de belles raies d'émission des impuretés..
Un peu plus loin, l'hydrogène atomique, qui est excité, rougit si vite la lumière qui le traverse  que les raies spectrales balayant les longueurs d'onde n'ont pas le temps d'être émises ou absorbées visiblement.
Plus loin, même beaucoup plus loin, l'hydrogène est encore atomique mais trop froid pour être excité. Mais l'entremetteur veille: l'absorption de raies “Lyman” dans l'ultra violet lointain, excite les atomes. En rougissant, la lumière balaie les fréquences Lyman, de sorte qu'elle n'a pas le temps d'être visiblement absorbée. Catastrophe: une raie qui a été déjà inscrite vient sur la raie Lyman principale (Lya ), le rougissement s'arrête presque, toutes les raies s'écrivent dans le spectre, en particulier la raie suivante Lyb . Le rougissement reprend jusqu'à ce que la raie Lyb qui vient d'être inscrite arrive sur la Lya et on recommence tant qu'il y a assez d'énergie ultraviolette, construisant une échelle de raies. On appelle cette échelle la “forêt Lyman”.


Source: P. J. Francis & all. (Ap J., 373, 465-470, 1991)
 

 


3C 273 (Chandra)

 

Attention !

Ne prenez pas une étoile trop jeune: elle émettrait beaucoup de bruit radio qui ioniserait le gaz où sa densité est assez grande et vous perdriez les raies les plus larges !

 



 

Pour mieux le vendre :
  1. Le faire paraître énorme: En regardant les multiplets du spectre d'émission, vous verrez que la variation relative de fréquence Dn/n est presque constante. Si vous voulez faire croire que cette variation est due à un effet Doppler, dites que la “constante de structure fine” est variable. Espérez qu'on vous croira.

  2. Cacher son âge: cachez les raies spectrales du fer, ou justifiez sa présence par une théorie originale.

  3. Valoriser l'accessoire: Le nuage émet tant de rayonnement thermique que vous pourrez prétendre qu'il est plein de poussière chaude.

  4. Source de farces: Faites rougir une petite galaxie ou un autre objet en la contaminant avec de l'ultraviolet émis par le quasar que vous approcherez. Mais fuyez les supernovas : Il y a tant d'hydrogène que vous ne verriez plus votre quasar.

  5. Etc.

Recette non brevetée.

Il y a de quoi s'amuser !

Et peut-être de rire jaune

Bibiographie:
 

  1. De Jacques Moret Bailly, au choix:
  1. Le site de John Talbot: Y.P. Varshni et J. Talbot (Une excellente référence)

  2. Quasar (Wikipedia)

  3. http://antwrp.gsfc.nasa.gov/apod/ap951023.html

  4. http://www.noao.edu/image_gallery/html/im0127.html

  5. http://arxiv.org/abs/astro-ph/0409215 (voir ci-dessous)

Observations récentes:



 

 
Le 9 Septembre 2004 est publié un document rédigé par une équipe regroupant:
Pasquale Galianni, E. M. Burbidge, H. Arp, V. Junkkarinen, G. Burbidge et Stefano Zibetti, sous le titre:
The Discovery of a High Redshift X-Ray Emitting QSO Very Close to the Nucleus of NGC 7319.
Cet article concerne la galaxie NGC 7319 qui se trouve dans la Quintette de Stephan.
Le 14 Janvier 2005,
Pasquale Galianni a attiré notre attention sur ce document remarquable. Nous tenons ici à l'en remercier.


Près du centre de cette galaxie, et manifestement superposée sur cette galaxie, a été découvert un Quasar. (A l'extrémité de la flèche dans l'image ci-contre). Et ce Quasar est à l'extrémité d'un jet de matière lequel semble issu du cœur  de la galaxie.

Red shift de la Galaxie :
Red shift du Quasar :

 0,022
 2,114

On peut aussi remarquer, dans l'image ci-dessous, que le Quasar est visiblement en interaction avec la matière environnante de la galaxie.



Credit: Jane C. Charlton (Penn State) et al., HST, ESA, NASA
 

CONCLUSION

 
Cette observation est une preuve que certains red shifts, dits cosmologiques, ont une origine qui n'a aucun lien avec une éventuelle expansion de l'univers.
L'Effet Creil, appliqué aux Quasars, pourrait donner une explication rationnelle et "simple" à ce phénomène.

 

Dernière mise à jour: 01/03/16

Méthodes d'extraction :