Vade Retro Satanas ! Brèves Sulfureuses.

Brèves du Cosmos et d'ailleurs Hello !

  1. Cosmic explosion, but no gravitational waves. C'est sous ce titre que, le 16 janvier 2008, Physicsworld.com nous apprend que Ligo n'a pas détecté d'ondes gravitationnelles consécutives au "Gamma Ray Burst" GRB070201.
    On appréciera toute l'éxotique saveur de ce commentaire de Jim Hough (Glasgow University) rapporté par Physicsworld.com :
    Either the source was not a coalescing binary or there is some exotic situation where the gravitational waves disappear into another dimension.
    Manifestement Jim Hough n'envisage pas l'éventualité que la Relativité Générale serait, pour la première fois, prise en défaut.

    Sur cette absence d'ondes gravitationnelles, on peut faire plusieurs hypothèses:

    1. L'objet (GRB070201) n'était pas un objet binaire. (Encore un cas atypique ?)

    2. Les GRB ne sont pas des objets binaires. (Pourquoi pas.)

    3. Ligo n'est pas assez sensible pour les détecter. (Cela nous étonnerait, Les Américains savent travailler)

    4. Les ondes gravitationnelles ne sont pas émises dans le spectre de fréquences auxquelles Ligo est sensible. (Pourquoi pas)

    5. Les ondes gravitationnelles ont été absorbées dans le milieu intergalactique et interstellaire. (Peu vraisemblable)

    6. Les ondes gravitationnelles n'existent pas. (Dans ce cas, on oublie la Relativité Générale, on oublie le big bang)

    La suite des observations est attendue avec impatience.

Pour en savoir plus, voir:

  1. http://www.sciencedaily.com/releases/2008/01/080104095250.htm

  2. http://www.spacedaily.com/reports/LIGO_Sheds_Light_On_Cosmic_Event_999.html

  1. Le 11.02.2016, le Journal du CNRS nous apprend que l'on a enfin détecté des ondes gravitationnelles.  OUF !

  2. En Avril 2013, une nouvelle revue intitulée "Espace & Astrophysique" est venue compléter la panoplie de celles qui existent déjà en kiosque. Le numéro 14 devrait paraître vers le 8 Juillet 2016. Les articles qui y sont publiés sont souvent originaux. Ils n'hésitent pas à critiquer certains aspects des théories en cours et à en proposer d'autres. Nous vous en recommandons la lecture. Un autre avantage, les textes sont toujours clairs et leur lecture est à la portée de tous.

  3. Le 19 Sept 2016, Arxiv publie sous le titre "The Radial Acceleration Relation in Rotationally Supported Galaxies" (Stacy S. McGaugh, Federico Lelli, James M. Schombert), une étude qui élimine l'hypothèse de la Matière Noire comme explication de l'anomalie des rotations observée dans les galaxies.
    Le texte en français nous est donné dans le site www.ca-se-passe-la-haut.fr sous le titre : Découverte stupéfiante d’une forte corrélation entre matière ordinaire et « matière noire » dans les galaxies spirales.

  4. Le 13 Oct 2016, le Hubble Space Telescope révèle que l'Univers Observable contiendrait 10 fois plus Galaxies qu'on ne le pensait. C'est un choc conceptuel !
    Voir : The evolution of galaxy number density at Z < 8 and its implications. (Christopher J. Conselice et al)

  5. Le 21 Oct 2016, Nature publie (En Open Access) : "Marginal evidence for cosmic acceleration from Type Ia supernovae". (J.T.  Nielsen, A. Guffanti  & S. Sarkar). Cette publication, en fait, élimine les hypothèses suivantes :  OUF !
    - l'Accélération de l'expansion.
    - l'Énergie noire.
    Le 24 Oct 2016 dans le site www.ca-se-passe-la-haut.fr est publié une page en français intitulée :
    Remise en doute de l'existence de l'accélération de l'expansion cosmique.

 

 Créé le: 16/01/08
Dernière mise à jour: 09/11/16

 Retour à l'accueil : 

Accueil