L'Univers Quasi-Stationnaire Sans Restriction !

Une Philosophie Zen Sans Big bang ! Hello !



 

Biographie résumée de Jayant V. Narlikar

  • Lieu de Naissance: Kolhapur, Maharashtra, Date: 19 juillet 1938.

  • Études: "University Children's School" et "Banaras Hindu University".

  • Études Supérieures brillantes (Mathématiques & Astronomie) à Fitzwilliam House, Cambridge.

  • En 1960, il est alors recruté comme "Etudiant-Chercheur" sur les conseils du Professeur Fred Hoyle.

  • Carrière à Cambridge de 1957 à 1972. Il reçoit le "B.A. en 1960, le M.A. en 1964 et le Ph.D. degrees" en 1963.

  • En 1963, il a été nommé "Fellow of King's College".

  • En 1966 il devient "Staff Member of the Institute of Theoretical Astronomy" à l'Université de Cambridge.

  • Jayant V.. Narlikar retourne en (Inde) en 1972 comme professeur au "Tata Institute of Fundamental Research" où il dirige alors le groupe d'Astrophysique Théorique.

  • En 1976, le "Sc.D. (Cantab) Degree" lui est accordé pour "Recherches Distinguées".

Les premiers travaux effectués par J.V. Narlikar avec F. Hoyle concernaient la théorie de l'état stationnaire de l'univers. Ce travail a donné dans un premier temps une théorie efficace pour décrire la création continue de matière dans le cadre de la théorie de la relativité du général d'Einstein. Hoyle et Narlikar ont aussi donné une description complète de l'électrodynamique quantique aussi bonne que le niveau classique, en utilisant le concept d'action à distance. Leur travail sur électrodynamique les a menés à une nouvelle théorie de la gravitation qui est maintenant connue sous le nom de "Conformal Theory of Gravity".

Après son retour en Inde Narlikar a continué son travail en cosmologie et en astrophysique. Il a étudié des implications supplémentaires de sa théorie de la gravitation et son travail ultérieur avec P.K. Das de l'Indian Institute of Astrophysics fournit une explication pour les redshifts anormaux des quasars.

Avec son collègue K.M.V. Apparao du TIFR et N. Dadhich de l'Université de Poona, Narlikar a développé le concept de trous blancs comme sources explosives d'énergie permettant d'expliquer certains phénomènes violents de l'univers. En 1978 Narlikar et S.M. Chitre du TIFR ont proposé l'hypothèse de la courbure gravitationnelle des ondes radio par l'influence des galaxies pour expliquer les vitesses supra luminiques apparentes observés dans certains quasars pendant la dernière décennie. Le travail de Narlikar concerne aussi des recherches sur le comportement des tachyons dans les champs gravitationnels importants. Entre 1977 et 1985 il a pris part à l'étude des variations quantiques des singularités de l'espace-temps à l'origine de l'Univers. Il est aussi un participant actif dans la controverse en cours au sujet de la distance des quasars.

Avec Fred Hoyle et Geoffrey Burbidge, il a récemment pris part à une renaissance de l'ancien concept de l'univers stationnaire sous une nouvelle forme, la "Quasi-Steady State Cosmology", dans laquelle l'univers subit des oscillations à courte échéance superposées sur une expansion stable à longue échéance. Dans ce modèle l'univers n'a ni commencement ni fin, mais présente des phases périodiques de création de matière. Avec Fred Hoyle ils ont repris leur travail antérieur sur la dynamique électro-quantique pour montrer que les conditions limites cosmologiques convenables amènent à un cut off aux hautes fréquences en résolvant ainsi des intégrales divergentes.

Les éloges, titres et récompenses que J.V. Narlikar a reçu, aux Indes et dans d'autres pays ne se comptent plus. J.V. Narlikar est membre de l'Académie Nationale des Sciences Indienne (INSA), Membre Associé de la Société Philosophique de Cambridge. Il est aussi membre de la Société Indienne de Physique, de la Société Astronomique des Indes et de l'Association Indienne de Relativité Générale et de Gravitation. La Médaille d'Or du Jubilé D'or lui a été accordée par l'Institut des Sciences de Bombay en 1973. Il a reçu en 1978 la Shanti Swarup Bhatnagar, récompense attribuée pour les Sciences Physiques. En 1983 il a été nommé Associé de la Société Astronomique Royale à Londres. La Fondation FIE lui a conféré sa plus haute récompense, la Médaille d'Or de la Société Asiatique, etc...
Le 4 Mai 2004, la Société Astronomique de France a attribué le Prix Janssen 2004 à J.V. Narlikar. La cérémonie de remise du prix a eu lieu au Collège de France.  §

En dehors de ses recherches scientifique Narlikar a écrit des livres et des articles de niveau non - technique afin de populariser la science aussi bien en langue indienne qu'en anglais. Son livre sur l'astronomie a été publié par le "Maharashtra State Board of Literature and Culture". Il a aussi écrit plusieurs histoires de science-fiction et trois romans. Il a participé à radio et la télévision à des programme sur les sciences de l'Univers en hindi et en anglais qui ont été censurés par Doordarshan en 1995. Depuis 1997 il est apparu régulièrement sur le programme de télévision appelé Surabhi dans lequel il répond aux questions scientifiques du public Pour ces services à la popularisation de la science il a reçu plusieurs récompenses nationales y compris la "INSA's Indira Gandhi Award" d'INSA, la "UNESCO's Kalinga Award" et le "Godavari Gaurav Puraskar" du "Kusumagraj Pratishthan"

J.V. Narlikar a participé entre1986 et 1990 à plusieurs comités nationaux en particulier la "Science Advisory Council" pour le Premier Ministre, entre 1985 et 1989 à "Indo-US Sub-Commission on Education and Culture". En 1994 il est devenu Président de la "Commission Cosmologie de l'Union Astronomique Internationale".

En 1966 Jayant Narlikar s'est marié avec Mangala Rajwade. Ils ont trois filles, Geeta, Girija et Leelavati.

En 1988 Narlikar est nommé Premier Directeur Honoraire de l'Inter-University Center for Astronomy and Astrophysics (IUCAA) situé à Pune, par l' "University Grants Commision" Il est arrivé à Pune en juin 1989 pour prendre en charge cette activité à plein-temps. Il poursuit son enseignement, ses recherches et ses publications originales tout en endossant le challenge de faire de l'IUCAA une institution de niveau international.

J.V. Narlikar a assuré en 2003-2004 un enseignement au Collège de France (Paris) qui a porté sur "Faits et spéculations en Cosmologie" (traduite de l'anglais" à partir de la Version originale manuscrite). dans ce cours, les insuffisances et les anomalies de la théorie standard (Big Bang) sont montrées.
Le fichier original manuscrit, est également disponible sur le site de la Commission Cosmologie de la Société Astronomique de France.
Nous tenons à remercier, d'une part, Monsieur Jayant V. Narlikar pour la confiance qu'il a bien voulu nous accorder en nous autorisant l'installation, sur ce site, de ce document; et d'autre part Monsieur Jean-Claude Pecker qui nous a appuyé dans cette démarche, et aussi la Chaire Internationale du Collège de France.
Un résumé des cours de Monsieur Jayant V. Narlikar devrait être publié dans le prochain Annuaire du Collège de France (Janvier 2005).
En complément du cours de Monsieur Narlikar, au Collège de France, a été organisé du 8 au 11 Juin 2004,   un Colloque"Cosmology : Facts and Problems".
Les annales de ce colloque ont été éditées par Jean-Claude Pecker et Jayant V. Narlkar, et publiées par Cambridge University Press, sous le titre "Current Issues in Cosmology".  New

Documents:

  1. La leçon inaugurale du Professeur Jayant Vishnu Narlikar faite au Collège de France le Jeudi 20 Novembre 2003 est disponible sous le titre "Faits et spéculations en cosmologie", sous forme d'un fascicule publié par Fayard. On peut le commander dans toutes les bonnes librairies et également via Internet. (ISBN: 2 213 62021 0)

  2. Inflation for Astronomers. Une analyse critique du modèle standard. reprise et détaillée en 2003/4 au Collège de France.

  3. Faits et spéculations en Cosmologie (Français).

  4. Croire au Big Bang est un acte de foi. (La Recherche)

  5. Cosmology and Cosmogony in a Cyclic Universe

  6. J.V. Narlikar's Homepage.

  7. Publications de Narlikar (1).

  8. Publications de Narlikar (2).

  9. Observational Cosmology: caveats and open questions in the standard model (Martín López-Corredoira - 01/06/2006).

 
Dernière mise à jour: 15/06/15 W.M. Napier.